BUDGET : 1300 € par personnes (base de 4 personnes) / PARTICIPANTS : 1 à 6 / DURÉE : 12 Jours dont 9 de ski

Un roadtrip, au plus près des montagnes canadiennes et de la fameuse poudreuse de la Colombie Britannique.

DATES: Du 5 au 18 Février 2018

Durée : 12 jours dont 9 de ski
Hébergement : Luxueux camping-car
Encadrement : Un guide de Haute Montagne
Effectif : 6 riders
Difficulté : Bon niveau de ski

A cheval entre la Colombie Britannique et l’Alberta, nous remonterons la Powder Highway des Rocheuses canadiennes. Dans un grand et luxueux camping-car, nous relierons les stations de ski les plus enneigées du continent Nord américain.

Monashees, Selkirk et Purcell sont les principaux sommets qui s’étalent sur cette zone. Pour les amoureux de grosse poudreuse, nous irons explorer ces vallées gorgées d’or blanc.

Durant ce ski safari, nous skierons à Fernie (qui cumule 11 mètres de neige par hiver) et à Nelson ville (spot le plus cool de la Powder Highway, qui plus est, situé au pied des pentes raides de la station de Whitewater et non loin de Red Mountain). Nous ferons aussi halte à Revelstoke (dernière née des stations de la région qui propose, en plus du ski hors-piste, la possibilité de faire du catskiing et de l’héliski), à Kicking Horse (autoproclamée capitale de la champagne powder) et à Lake Louise (réputée pour son immense domaine situé dans le magnifique Parc National de Banff).

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ITINÉRAIRE

Ce programme est donné à titre indicatif. Nous devrons nous adapter aux aléas de la météo, aux conditions de la montagne et au niveau des participants.

Jour 1  :
France > Calgary
Vol international pour Calgary, puis installation dans notre grand camping-car: route vers Fernie.

Jour 2 au Jour 11 :
JOUR 2: Fernie
11 mètres de chute de neige en moyenne: nous irons skier dans cette petite station pour se mettre en jambe. Nuit à Fernie.

JOUR 3: Fernie
Ride dans la grosse poudreuse de Fernie. Route vers Nelson.

JOUR 4: Whitewater
Ski à Whitewater, station connue pour avoir peu de monde dans les files des remontées. Des pentes raides, des barres rocheuses… Nuit à Nelson

JOUR 5 : Red Mountain
Un peu de route, et nous serons à Red Mountain, une aire de jeu spectaculaire. Nuit à Nelson.

JOUR 6 : Whitewater
Ride à Whitewater ou Red Mountain : nous irons là où les conditions seront les meilleures. Nuit à Nelson.

JOUR 7: Ski de randonnée sur la route de Revelstoke
Entre Whitewater et Reveltoke (3h30),  nous ferons une halte ski de randonnée. Nuit à Revelstoke.

JOUR 8: Revelstoke
Une des stations les plus connues au monde où les possibilités sont multiples : rider depuis les remontées mécaniques, faire du ski de randonnée, de l’héliski… Nuit à Revelstoke.

JOUR 9: Revelstoke
Ski et nuit à Revelstoke.

JOUR 10 : Rogers pass
Sur la route entre Revelstoke et Kicking Horse nous nous arrêterons à Roger Pass, et nous mettrons les peaux de phoque pour profiter de ce

fameux spot de la Colombie Britannique. Nous tenterons d’aller au Mont Sir Donald, 3284m. Après le ride, nous aurons 50mn de route pour rejoindre  Golden où nous passerons la nuit.

JOUR 11 : Kicking Horse
Ski à Kicking Horses, petite station connue pour ces itinéraires raides. Nuit à Golden.

JOUR 12 : Lake Louise
Après un peu de route (1h45 depuis Golden), nous mettrons les skis pour découvrir Lake Louise (la plus grande station du parc national: un immense terrain de jeu pour les riders nous y attend…). Nuit à Banff.

Jour 13 :
Calgary > France
Transfert à l’aéroport de Calgary, petit déjeuner, puis vol international pour rejoindre la France.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PRIX

1300 EUR/personne (base de 4 personnes)

LE PRIX COMPREND
•Les 9 jours de ski avec un guide

LE PRIX NE COMPREND PAS

•Les forfaits de ski

• Les boissons, la nourriture, et toutes dépenses à caractère personnel

• La location de notre luxueux camping-car, l’essence, les péages

• Les vols internationaux et domestiques
• Les assurances annulation, vol de bagages, rapatriement et frais de premiers secours
• L’éventuel surcoût dû aux poids des bagages et le transport des housses à ski
• Tout ce qui n’est pas inscrit dans la rubrique « le prix comprend »

ÉCHÉANCIER DE RÈGLEMENT
– 35% du montant global à l’inscription, avec le bulletin d’inscription soigneusement rempli et signé. – Le solde doit nous être parvenu impérativement 60 jours avant le départ.

ASSURANCE
Vous pouvez vous assurer par vous-même ou choisir une des options proposées dans le bulletin d’inscription à renvoyer à l’agence de voyage Les Matins du Monde. Les 3 principales garanties sont :

• Annulation de voyage : c’est un risque important mais c’est à vous de faire votre choix et de l’assumer. Attention: si vous n’êtes pas couvert et que vous êtes dans l’obligation d’annuler votre départ dans les 60 jours qui le précède, vous ne pourrez pas prétendre à un remboursement.
• Assistance rapatriement / Frais de secours et sauvetage : c’est une garantie importante qui est souvent comprise avec une carte de crédit (à vérifier par chacun selon sa carte), un contrat automobile ou habitation, etc … . Attention au fait que cette garantie ne couvre que le rapatriement depuis un hôpital à l’étranger vers le domicile de la personne concernée. Cela ne concerne pas les secours, et la prise en charge des frais médicaux n’est pas toujours effective dans des montants suffisants.

Deux garanties pour lesquelles il faut être très vigilant :

• Frais de recherche et de secours : c’est la garantie la plus difficile à obtenir. Il faut être couvert au minimum pour un montant de 15 000€ par personne. Très peu de contrats proposent cette garantie, et ceux qui la proposent en limitent parfois l’application à des cas très particuliers (par ex : uniquement en cas d’accident pendant la pratique d’une activité sportive…. excluant toute maladie ou accident hors terrain sportif….).
• Frais médicaux : vérifier que la prise en charge des frais médicaux est bien prévue dans votre contrat, et que les montants pris en charge sont bien suffisants, sinon, tous les frais médicaux sont à votre charge.

Attention : l’assurance rapatriement proposée par les cartes de paiements (Visa, Premier, Gold, MasterCard) ne suffit pas dans le cadre d’un voyage dans une région isolée. Par contre, ces cartes peuvent couvrirent l’annulation dans le cas où le voyage a été payé dans son intégralité par carte.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

INFORMATIONS TECHNIQUES  RELATIVES AU VOYAGE

HÉBERGEMENT
Nous louerons un immense camping-car prévu pour les grands froids et capable de tous nous accueillir. Une ambiance conviviale et roots pour un ski safari unique, mais aussi la possibilité d’aller où nous le voulons et d’être plus flexible.

ENCADREMENT
Sébastien CAZORLA moniteur de ski, entraîneur et guide de haute montagne.

NIVEAU TECHNIQUE ET PHYSIQUE
Pour profiter de ce voyage au maximum, une bonne condition physique est indispensable. Les skieurs doivent avoir une bonne expérience de ski et de ski de randonnée. Ils doivent être capables d’exécuter rapidement les changements de direction. Pour ceux qui le désirent il est bien-sûr possible de ne pas skier tous les jours.

FORMALITÉS ET VACCINATIONS

En principe, passeport individuel en cours de validité.

Depuis novembre 2016, obligation de présenter une autorisation de voyage électronique (AVE, à l’instar de ce qui se fait déjà aux États-Unis),

à remplir sur le site internet dédié. Coût : 7 $, à payer en ligne par carte bancaire. L’AVE est également obligatoire pour les passagers en transit au Canada.
Sauf exception (se rapprocher alors de l’ambassade), l’autorisation est ensuite délivrée automatiquement. Elle est valable 5 ans. Nous vous conseillons donc de vérifier avant le départ les formalités d’entrée sur le site de l’ambassade du Canada.

Pas de vaccin obligatoire.

 

LE CANADA
La mythologie du Grand Nord a encore de beaux jours devant elle. Forêts à l’infini, chiens de traîneau, lacs par milliers, igloos, saumons remontant les cours d’eau, baleines et ours, castors, bûcherons et hydravions… Cette imagerie stéréotypée (mais réelle) est vaste, reste bien ancrée dans les esprits européens… Qu’allons-nous chercher au Canada ? Sans doute ce qui manque de plus en plus chez nous : la nature et les grands espaces.
S’il y a belle lurette que les routards ont découvert le Canada, il y a moins longtemps qu’ils arpentent cet autre « Far West » où se dresse, immuable, la barrière enneigée des montagnes Rocheuses. Les sapins tapissent les paysages jusqu’aux confins du Grand Nord, où brille l’été un soleil qui semble refuser de se coucher. Au Canada, l’homme s’incline devant la nature : il a appris à s’accommoder de ses ardeurs pour mieux en apprécier la beauté farouche qui subjugue par son immensité.
Au Canada, pendant l’hiver, la neige en pagaille revêt tout le pays d’un blanc ouaté : on y skie à en perdre haleine. Vient le printemps, dont la douceur ranime les forêts. Le vert de la chlorophylle infuse les paysages, annonçant les tapis de fleurs de l’été, en montagne. Sur le littoral, les orques reviennent, naviguant à touche-touche avec les kayaks, tandis que les baleines croisent vers l’Alaska. À l’automne, enfin, érables et bouleaux enflamment les collines de leur palette incandescente.
Sur les traces des pionniers dans les ranchs de l’Alberta ou dans les parcs nationaux des Rocheuses, la rencontre avec le Grand Ouest sera à la hauteur de vos espérances.

Calgary: Ville moderne, Calgary doit sa prospérité au boom pétrolier. La ville s’anime lors du Stampede, une sorte de festival de rodéo qui attire des centaines de milliers de fans qui s’habillent en cow-boys. Animation garantie ! Vous atterrirez vraisemblablement à Calgary pour vous rendre dans les Rocheuses.

 

CLIMAT
Le Canada est assujetti à quatre saisons bien distinctes, lesquelles déterminent l’activité du moment : l’hiver et la neige idéaux pour le ski dans toutes ses formes, le printemps qui habille le pays de vert idéal pour le kayak, l’automne pour une visite culturelle dans les principales villes et l’été, bien sûr pour tout ce qui est activité de plage en particulier, et loisirs en plein air en général. Dans l’ouest canadien, le climat est par ailleurs divisé en trois grandes catégories : un microclimat doux et humide sur le littoral pacifique avec d’importantes pluies en hiver, un climat sec, caniculaire en été dans le centre et un climat alpin froid et sec dans les Rocheuses. Dans tout le pays, les températures vont de – 18 °C (en janvier) à 20 °C (en juillet et août).

Être bien préparé physiquement, c’est une des clés de la réussite d’une course.
Consultez notre page Training, nous avons réuni des conseils et astuces pour optimiser votre préparation

contactez-nous

envoyer un email